Anomalies de nombre dentaire

Des dents de trop ou en moins et voilà que le sourire n'est pas celui que l'on aimerait...

Dent surnuméraire ou mésiodens

Il est possible qu’au moment de la formation des dents, certains amas cellulaires se détachent et forment une dent en plus. On aura alors une dent jumelle, une dent hypoplasique (grain dentaire) ou une mini dent, appelée mésiodens, lorsqu’elle se trouve au milieu des incisives.

Agénésie

Il est possible qu’au moment de la formation une dent ne se développe pas.

Il s’agit souvent des dents de « fin de série » : dernière molaire (dents de sagesse), incisive latérale supérieure, deuxième prémolaire ou incisive centrale.

Le traitement des agénésies comportera toujours un compromis et un défi esthétique pour l’harmonisation du sourire.